Retour à la liste des expositions

Des proches et des lointains propose aux spectateurs un parcours entre peinture et sculpture, à la découverte de l'imaginaire artistique de Denis Orhant. Un imaginaire qui puise ses sources, dans l'histoire da l'art et dans la multitude d'images que les médias diffusent au quotidien.

Ses peintures résultent de la maîtrise de deux gestes.

Le premier, violent, fait plier la matière picturale à la pression de la raclette : une tâche, un sillon de peinture avec des écueils, des glissements.

Le deuxième, patient et méticuleux, celui du pinceau : un geste précis et précieux qui peut devenir une histoire.

Les figures suggérées sont extraites d'images complexes, parfois traversées par le tragique (enfants de rue, bagarres, Lampedusa, des manifestants, etc.). Décontextualisées, elles trompent le regard du visiteur, dans un espace flottant et ambigu aux apparences d'une scène estivale.

La destruction et l'accumulation participent au processus de création de l'artiste, pour qui la peinture naît aussi de l'erreur et du débris.

Couche après couche, l'abstraction de la matière et la figuration du geste créent des nouveaux paysages fluides, où ses personnages habitent.

Comme ses peintures, les sculptures de l'artiste sont composées selon le procédé du collage : « Je fais de la sculpture comme un peintre...».

 A travers l'assemblage de figurines frivoles en céramique, l'artiste crée des sculptures excentriques et fragiles à l'équilibre instable.

TROIS QUESTIONS À DENIS ORHANT

1.Dans l'un de vos textes vous écrivez « La pratique artistique est liée à l'endroit où elle se fait, c'est-à-dire, l'atelier ; avoir à portée de main les outils de la Peinture, de son invention ». Pouvez-vous m'en dire un peu plus sur cette phrase ?

Celle de l'atelier c'est peut-être une pratique pas très contemporaine. Travailler de nombreuses d'années dans le même lieu crée une espèce de rapport obsessionnel. La quotidienneté de l'atelier me pèse. J'aime l'atelier quand il devient opérant : quand l'espace se dilate totalement et nous n'avons plus un rapport métrique avec le lieu. Il fonctionne quand j'arrive à le faire disparaître.

2.Quels sont les peintres ou les artistes avec lesquels vous dialoguez le plus et qui ont déclenché des choses dans votre travail ?

Il y en a plein !Il s'agit de rencontres sur toute une vie. Des rencontres d'œuvres d'art, d'expositions, de musées. Elles ont produit en moi des déclics, qui sont toujours actifs dans mon travail. Parmi les artistes peintres contemporains, notamment quand on travaille avec la figure, comment ne pas penser à Gerhard Richter ? C'est un artiste incontournable !

3.Les titres de vos œuvres et de vos séries de peintures sont toujours très emblématiques. Comment avez-vous choisi « Des proches et des lointains » comme titre pour l'exposition à la Galerie Net Plus ?

De plus en plus, je trouve que les titres sont importants. Pour moi-même, pour savoir ce que je fais, mais aussi pour les gens qui regardent. Si je ne suis pas capable de trouver un titre pour une exposition, j'y vois un manque de cohérence dans mon travail. « Des proches et des lointains » me permet de bien prendre en compte l'ensemble diversifié de mes pratiques en quatre mots. Elles représentent des figures qui sont juste devant nous, ou très loin. Des figures qui ont une identité propre ou juste une silhouette, proches de notre univers ou pas. C'est un titre figuratif et abstrait en même temps ! Abstrait... Ce mot on y revient toujours... Un peintre continue de se poser toujours cette question. Et ce n'est pas facile d'y répondre. Quand je fais de la peinture, avec beaucoup de matière, c'est très bien, mais moi il me manque toujours quelque chose. La figure, la lumière sur la peau. J'avais besoin de trouver une pratique qui puisse regrouper la finesse du pinceau et la force du geste. « Des proches et des lointains » c'est ça aussi.

Autres oeuvres de l'artiste (hors exposition)

Des proches et des lointains - photo 3
Des proches et des lointains - photo 4
Des proches et des lointains - photo 1
Des proches et des lointains - photo 7
Des proches et des lointains - photo 6
Des proches et des lointains - photo 8
Des proches et des lointains - photo 2
Des proches et des lointains - photo 5
Apprendre l'art
06/06/2019

BEAUX-ARTS 80 ANTONIUCCI - BOISLEVE - BRIGGS - DAULT - HAIRY - LE BOZEC

Visite virtuelle de l'exposition
Détail de l'exposition Citation de l'artiste Toutes les œuvres de l'exposition 24 Interview de l'artiste Les coups de cœur de l'artiste