Retour à la liste des expositions

« Un livre d'heures », est un recueil de poèmes d'Yvon Le Men et de photographies de Georges Dussaud paru aux Editions Filigranes en 1992. L'exposition propose aujourd'hui une création directement inspirée de ce recueil épuisé, en écho aux « Printemps des poètes ».

Biographies

Georges Dussaud :

Né le 4 mars 1934 à Brou (Eure et Loir), Georges Dussaud vit et travaille à Châteaugiron (Bretagne).

En 1986, il entre à l'agence Rapho (Paris). Depuis 2001, est représenté par la galerie Esther Woerdehoff (Paris). En 1989, il est finaliste de la prestigieuse bourse de photojournalisme W. Eugène Smith. En avril 2013 est inauguré le Centre de Photographie Georges Dussaud, à Brangaça (Portugal).

Depuis 1975, il a réalisé des reportages en Grèce, au Portugal, en Irlande, en Inde, à Cuba, en Bretagne... Il a reçu notamment des commandes du Ministère de l'agriculture, des éditions Ouest-France, de la Ville de Porto avec le service culturel du Consulat de France à Porto, et de la Ville de Lisbonne.

Ses portfolios ont été publiés par Photo Magazine, The Independent Magazine (Grande-Bretagne), Géo (Allemagne), Life (États-Unis), Magazine Femina (Suisse), New Revu (Pays-Bas), VISAVIS International, Photographies Magazine, Bell'Europa (Italie), Le temps stratégique (Suisse), et on fait l'objet de 17 monographies dont les plus récentes : « Intuitions photographiques » (paru aux Éditions de Juillet, 2010) et « Cronicas portuguesas » (Chroniques portugaises, aux Éditions Assirio & Alvim, 2007). L'ouvrage « Presqu'une île - sentiers douaniers en Bretagne » (Éditions Ouest-France - collection le lecteur de l'imaginaire) a reçu le " prix du beau livre maritime 2005" au festival Livre et Mer de Concarneau. Son travail a également été publié dans douze ouvrages collectifs.

Yvon Le Men :

Yvon Le Men est né en 1953 à Tréguier (Côtes d'Armor). Depuis son premier livre « Vie » (1974), il est l'auteur d'une importante œuvre poétique, de récits, récits en prose et de romans. À Lannion, où il vit, il organise depuis 1992 le festival de rencontres « Il fait un temps de poème ». Il fonde avec Michel Le Bris le festival Étonnant voyageur au cours duquel il crée un espace dédié à la poésie. De 2oo6 à 2oo8, il publie une chronique hebdomadaire dans le journal Ouest-France : Le tour du monde en 8o poèmes.

Ses textes, livres ou anthologies, sont traduits dans une douzaine de langues. Il remporte en 2012 la médaille d'argent au prix de l'Académie française Théophile Gautier pour « À louer chambre vide pour personne seule » (éditions Rougerie).

« Un livre d'heures » présentation de Loïc Bodin, directeur artistique

Mars 2014

En 1992, Georges Dussaud et Yvon Le Men décident de travailler ensemble sur un projet d'édition. Le photographe fait une sélection purement arbitraire, avec une logique intuitive, des images qu'il aime particulièrement, qu'il a envie d'associer. Yvon Le Men tisse alors des poèmes, en laissant son imaginaire flotter autour des images. Nait « Un livre d'heures » aux éditions Filigranes.

Pour le printemps des poètes, je rencontre les deux acolytes qui me proposent une exposition dans la galerie Net Plus reprenant textes et images du livre. Dubitatif sur la redite, mais passionné par le sujet, l'histoire d'amour des mots et des images ; l'idée de réfléchir à une composition de l'exposition où les mots ne sous-titreraient pas les images fait son chemin. Je me tourne alors vers Yves Bigot, graphiste et éditeur (Les Éditions de Juillet), pour qu'il imagine une stratégie spatiale où les mots prendraient place plastiquement, aussi présents visuellement au regard que les images. Nait alors l'exposition « Un livre d'heures ».

Loin d'une répétition, il s'agit bien d'associer la force des grands tirages noir et blancs de Georges Dussaud - tirés par Sten Léna - aux textes d'Yvon Le Men - mis en forme sur les murs par la composition d'Yves Bigot.

Une partition à plusieurs donc, où le corps du spectateur est aspiré par les mots et les images des auteurs, entrainé dans la danse physique et mentale de l'aventure humaine, expérience psycho-sensorielle d'une plongée littérale dans... la poésie du livre. »

bandeau-collage21-21x29,7cm
26/02/2021

La mélancolie des espaces Marie Vandooren

Visite virtuelle de l'exposition
Détail de l'exposition Citation de l'artiste Toutes les œuvres de l'exposition 11 Interview de l'artiste Les coups de cœur de l'artiste